Moeurs Et Coutumes

Le Vietnam et 12 patrimoines culturels immatériels de l’UNESSCO (Partie 3)

 

  1. 2015 : Les rituels et jeux de tir à la corde

Les rituels et jeux traditionnels de tir à la corde au Vietnam, ainsi qu’au Cambodge, aux Philippines et en République de Corée, ont été officiellement inscrits sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité.

Étant populaire en Asie de l’Est et du Sud-Est, les rituels et les jeux de tir sont utilisés pour prier pour le beau temps, les récoltes abondantes et la prospérité.

Ils visent également à promouvoir la solidarité et le sentiment d’appartenance et d’identité entre les membres de la communauté ainsi que marquer le début d’un nouveau cycle agricole.

keo co
Source: doanhnhansaigon.vn

L’activité est pratiquée devant des maisons communales ou des sanctuaires avec deux équipes qui tiennent la corde de rotin aux extrémités opposées et rivalisent en essayant de tirer l’autre équipe sur la ligne.

Au Vietnam, le tir à la corde est un jeu folklorique traditionnel qui est souvent organisé dans des festivals et des activités communautaires dans les moyennes régions du Nord, du delta du fleuve Rouge et au nord du Centre – les berceaux de l’ancienne civilisation vietnamienne.


10. 2016: La croyance vietnamienne en déesses

Inscrites en 2016 sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité, le culte de Déesses Mères visent à répondre aux besoins spirituels et aux souhaits quotidiens des Vietnamiens, associés à des personnages historiques et culturels, tels que Lieu Hanh, Au Co, Vuong Mau (légendaire Mère de Saint Giong).

La croyance en déesses
Source: Crédit photo

Les Déesses Mères incluent Lieu Hanh (une nymphe qui est descendue à la terre, a vécu comme une humaine et est devenue une bouddhiste) appelée la Mère du Monde, et d’autres esprits considérés comme des héros légendaires. Ses rituels traditionnels sont souvent pratiqués dans des lieux sacrés comme pagodes, temples,… Ces activités associées à la pratique aident à maintenir une partie de l’histoire, du patrimoine culturel et de l’identité de la communauté avec certains aspects: des costumes traditionnels, de la musique et de la danse.

 

  1. 2017: Le chant “Xoan”

“Hat Xoan” (le chant Xoan) est pratiqué dans la province du nord de Phu Tho pendant les deux premiers mois de la nouvelle année lunaire. Les représentations de Xoan sont souvent jouées dans des espaces sacrés tels que des temples, des sanctuaires et des maisons communes pour les festivals de printemps.

chant xoan
Source: Crédit photo

Le chant Xoan a trois formes, y compris le chant cultuel pour les rois Hung et les gardiens du village; chant rituel pour de bonnes récoltes, la santé et la chance; et chants de festival.

Un groupe de chanteurs Xoan se compose de dix à quinze artistes menés par un «trum», tandis que les instrumentistes masculins sont appelés «kep» et les chanteuses sont appelées «dao». Outre le chant, les artistes dansent et utilisent des instruments de musique tels que claquettes et tambours.

 

  1. 2017: Le chant “Bai Choi”  

L’art de bài chòi est une forme importante de culture et de récréation de la communauté villageoise, offrant un divertissement ainsi qu’un contexte de socialisation et de plaisir pour les arts. Les histoires de Bài chòi comprennent des leçons de moralité, de compassion et d’amour pour le village et la nation.

chant bai choi
Source: foody.vn

Bài chòi dans le Centre du Việt Nam est un art diversifié qui combine la musique, la poésie, le théâtre, la peinture et la littérature. Ses joueurs comprennent des interprètes, des créateurs de cartes et d’huttes. Ce chant est souvent vu dans les festivals de printemps locaux et ressemble à un jeu, en utilisant des cartes à jouer et des huttes de village.

 

Show More

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Close