Cuisine

Le Bun Cha, une merveille culinaire de Hanoï

Le Bun Cha, ou les vermicelles de riz au porc grillé, s’agit d’un plat venant tout droit de la capitale du Vietnam. En se baladant dans les rues et ruelles de Hanoï, il n’est pas difficile de trouver des gens qui s’assoient sur le trottoir pour déguster ce plat populaire.

Le Bun Cha se compose de 3 ingrédients principaux: sauce, porc grillé et vermicelle. Le « Bun » fait référence à des vermicelles blancs. Ces derniers doivent être récents et encore chauds avec des filaments minces. Ils sont souvent emballés dans des feuilles de bananiers pour garder leur parfum pendant toute la journée. Quant au « Cha », c’et l’ingrédient principal du plat. Après avoir été marinés avec des épices, le porc est ensuite mis dans des tiges de bambou ou dans un grill en métal, et cuits sur le charbon jusqu’à ce qu’ils adoptent une belle couleur caramel. La sauce du Bun Cha est aussi un ingrédient qui contribue essentiellement à la notoriété du plat. Chaque vendeuse a ses propres secrets pour constituer de délicates gouttes de sauces.

Et ci-dessous est la recette du Bun Cha afin que vous puissiez le préparer vous-même :

Ingrédients pour 4 personnes. Préparation : 40 minutes.

1. Ingrédients :

    • 300g de palette hachée (sans os)
    • 200g de viande de ventre ou de poitrine de porc coupée en petites tranches de 3 mm d’épaisseur et de 5 cm de largeur
    • 1 paquet et demi de vermicelles de riz
    • 1 échalote
    • 1 grosse gousse d’ail
    • Coriandre, batavia, menthe, basilic, persil
    • ½ papaye verte
    • Sel, poivre
    • Nuoc mam
    • Vinaigre blanc
    • Sucre
    • Huile de tournesol
    • Des grilles à Bún chả ou un barbecue ou une poêle à revêtement antiadhésif
    • Deux grands bols pour la marinade
Le Bun Cha, une merveille culinaire de Hanoï
Crédit : Tripadvisor

2. Préparation :

Préparation de la viande :

Faire mariner pendant 2 heures, les 300g de palette hachée avec l’échalote finement coupée, ½ cuillere à café de sel, du poivre, 1 cuillere à soupe de nuoc mam, 1 cuillère à café de sucre et 2 cuillere à café d’huile. Former des petites boulettes de 5cm de diamètre avec une épaisseur d’1cm.

Quant aux 200g de viande de ventre ou de poitrine de porc, reproduire la même marinade.

Après les deux heures de marinade, cuire au barbecue ou à la poêle. La méthode hanoïenne est de serrer les bouts de viande entre des grilles spéciales Bun Cha.

Préparation de la sauce

Pour la sauce, couper finement des morceaux de papaye verte en ayant préalablement enlevé les graines.

Dans un grand bol mélanger 6 cuillères à soupe de nuoc mam, 6 cuillères à soupe de vinaigre de riz, 3 cuillères à soupe de sucre, 12 cuillères à soupe d’eau et 1 gousse d’ail finement hachée. Enfin, ajouter les morceaux de papaye.

Cuisson des vermicelles de riz

Porter à ébullition une grande casserole d’eau d’ 1,5L. Ajouter les vermicelles de riz et 1cL de vinaigre blanc pour qu’elles soient bien blanches. Laisser cuire 7 à 10 minutes en remuant régulièrement avec les baguettes. Après cuisson, les rincer pour ne pas qu’elles collent.

Service

Verser la sauce dans de petits bols. Y ajouter la papaye verte, quelques boulettes de porc et quelques lamelles de poitrine de porc. Laver les différentes aromates : coriandre, batavia, menthe, basilic, persil, puis les disposer dans un grand saladier.

Le Bun Cha, une merveille culinaire de Hanoï
Crédit photo : vn.trip

Si vous voyagez au Vietnam, ne ratez pas ce bon plat !

Tags
Show More

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Close